Le blog de l'aspiration industrielle » Actualités » L’aspiration de la poussière dans un atelier
Aspiration de la poussière atelier

L’aspiration de la poussière dans un atelier

L’aspiration de la poussière dans un atelier est souvent négligée par les industriels. En effet, lorsqu’ils se penchent sur leur système de ventilation, ils ne voient que des inconvénients : baisse du rendement énergétique et bruit. La solution à ces problèmes peut être trouvée avec une bonne aspiration des poussières. Cependant, malgré tout ce qui a été dit sur le sujet, beaucoup d’atelier n’ont toujours pas pris en compte cette question importante pour l’environnement et la santé de leurs salariés.

Inspecter la poussière dans un atelier

Les installations contre la poussière dans un atelier ne sont pas très compliquées et il est facile de les mettre en place. Il faut cependant s’attacher à certains points pour être sûr d’avoir un bon résultat. De nombreux domaines peuvent être inspectés : le revêtement des sols, le nettoyage des machines, le nettoyage des plafonds et des murs et l’aspiration des poussières. Les problèmes les plus graves sont la saleté des plafonds et des murs, ainsi que le manque d’aspiration des poussières. Dans ces conditions, la salubrité de l’atelier ne peut pas être assurée.

Les risques liés à la poussière présente dans votre atelier

Avec le temps, la poussière s’accumule dans la pièce à travailler et sur les différents outils de fabrication. Il faut savoir qu’une poussière d’un demi-millimètre de diamètre peut causer des problèmes respiratoires graves. Il est donc primordial de faire un entretien régulier de l’atelier afin d’éviter les dépôts de poussière sur les outils et les machines. En effet, ces dernières peuvent se gripper et endommager la pièce travaillée. Si la poussière s’accumule sur les outils, le risque de blessure est plus important.

Risques poussière atelier

Pour faire face à ces risques, il est conseillé de procéder à une vérification régulière de l’état des machines et des outils utilisés. Vous pouvez aussi laver régulièrement la pièce à travailler pour éliminer la poussière et bien sûr nettoyer le matériel afin qu’il reste en bon état et fonctionnel.

Les solutions pour éviter les risques et rejets des particules fines dans l’air

L’aspirateur est le meilleur moyen de se débarrasser de la poussière dans un atelier. Il peut être utilisé pour aspirer les débris de bois, les copeaux de métal, les particules de plastique ou d’autres matériaux. C’est une solution efficace qui permet d’éviter les problèmes liés à la pollution atmosphérique. Il faut noter que plusieurs modèles d’aspirateurs existent sur le marché. Mais avant de choisir un modèle, il est conseillé de connaître les caractéristiques de celui-ci. En effet, c’est grâce à ces caractéristiques que vous choisirez l’aspirateur idéal pour votre atelier.

Une question qui revient souvent auprès des utilisateurs d’aspirateurs est celle des filtres. Elle est très importante car c’est lui qui permet d’aspirer toutes les particules. Il existe différents types de filtres. Ainsi, vous pouvez choisir une brosse à poils durs, une brosse à poils souples ou une brosse à poils métalliques selon la nature de la surface à nettoyer. Le type de filtre requis dépend de la matière à nettoyer. En effet, une brosse à poils durs peut aspirer les copeaux de bois et la poussière de bois.

L’utilisation de déchets de bois de chauffage comme combustible dans les foyers est une option pour réduire les émissions des particules fines. L’utilisation d’appareils à combustion efficace (ACPE) permet aussi de limiter les émissions de particules fines.

La mise en place de systèmes d’épandage automatiques ou semi-automatiques permet de réduire les rejets des pesticides dans l’air. Les travaux de réhabilitation des vieux puits de pétrole et de forage hydraulique peuvent aussi être une solution pour réduire les possibles rejets. De plus, le traitement des eaux usées et des boues d’usine peut aussi réduire les rejets.

Enfin, l’utilisation de matériaux d’isolation efficient permet de réduire les risques d’exposition à la pollution aux particules fines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.