Le blog de l'aspiration industrielle » Actualités » L’exposition à la poussière de bois, les risques
poussière de bois risques

L’exposition à la poussière de bois, les risques

Les expositions professionnelles à la poussière de bois sont liées à un risque de maladie. Mais quels sont les symptômes et les conséquences pour la santé ? Cet article vous explique ce qu’est la poussière de bois, comment elle se forme, et quels risques elle représente.

Qu’est-ce que la poussière de bois ?

La poussière de bois est une matière fine et volatile qui se dépose dans l’air et peut être inhalée. Elle provient du sciage, du rabotage et du déchiquetage du bois, mais aussi de la fabrication de meubles, de panneaux de parquet et de planchers, de contreplaqués, de tubes en bois et de bardeaux. La poussière de bois est dangereuse car elle peut être très irritante pour les yeux et les voies respiratoires.

Comment se forme la poussière de bois ?

La poussière de bois se forme lorsqu’on abat un arbre. Une fois le tronc fendu dans sa longueur, il se décompose en plusieurs morceaux. À ce moment-là, la poussière apparaît et est soulevée par les travailleurs. Cependant, la poussière de bois n’est pas uniquement due aux opérations de sciage : elle peut aussi provenir du rabotage et du déchiquetage du bois, de la fabrication de meubles, de panneaux de parquet et de plancher, de contreplaqués, de tubes en bois et de bardeaux.

exposition de la poussière de bois

Quels sont les risques de la poussière de bois ?

La poussière de bois est dangereuse car elle peut être très irritante pour les yeux et les voies respiratoires. Elle peut causer des irritations et des lésions des voies respiratoires, des bronches, des poumons et du système nerveux. Elle est également cancérigène.

Ces dangers peuvent être évités en utilisant des machines de nettoyage haute pression.

Comment protéger du risque de la poussière de bois ?

Pour prévenir les risques liés à la poussière de bois, il faut veiller à utiliser des outils et des machines qui génèrent le moins possible de poussière, et à utiliser des équipements de protection individuelle : masque respiratoire, vêtements de protection en caoutchouc, gants, bottes de protection et lunettes de protection.

Une bonne prévention des risques liés à la poussière de bois passe par des mesures telles que :

  • L’utilisation d’une machine de nettoyage haute pression (propresseuse) ;
  • L’utilisation de bouchons d’évacuation adéquats ;
  • La régularisation des moteurs, des vérins et des fonctions automatiques ;
  • L’utilisation d’un masque respiratoire avec filtre à poussières et d’un équipement de protection individuelle adapté.

Les professionnels de la santé et du travail social tiennent une place importante dans l’éducation des usagers aux dangers de la poussière de bois. Les actions préventives doivent se concentrer sur des domaines prioritaires tels que l’utilisation de machines de nettoyage haute pression, et sur le port d’un équipement de protection individuelle adapté. Bien que moins toxique que les autres types de poussières, la poussière de bois est en mesure de provoquer diverses maladies respiratoires et cutanées.

En raison des risques, il est conseillé de se munir d’un masque correctement ajusté et d’une protection adéquate afin d’éviter toute exposition. Ce geste préventif est particulièrement important lors de l’entretien des matériaux de construction ou dans le cadre d’activités extérieures telles que la taille des arbres ou encore le transport de bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.