Le blog de l'aspiration industrielle » Actualités » Comment choisir son système d’aspiration industrielle contre la poussière ?
choisir aspiration industrielle poussière

Comment choisir son système d’aspiration industrielle contre la poussière ?

La plupart des entreprises peuvent se retrouver confrontées à la nécessité d’avoir à choisir un système d’aspiration industrielle à poussière, pour pouvoir travailler sur des chantiers. En effet, la production de poussière est une contrainte inhérente à cette activité et qui appelle donc à des mesures d’aspiration appropriées.

1. L’importance du système d’aspiration industrielle de poussière

En matière de sécurité industrielle, le système d’aspiration industrielle de poussière est un élément essentiel. Il vise bien sûr à réduire le niveau de contamination atmosphérique et la concentration des particules dans l’air. Mais il permet aussi de protéger les salariés contre les effets dangereux des particules très fines, et notamment les poussières qui peuvent être présentes sur les chantiers.

Un système d’aspiration industrielle de poussière obsolète, défaillant ou entretenu de façon inadaptée est alors véritablement dangereux. Il peut en effet participer à la propagation des poussières dans les bâtiments et donc à la survenue d’accidents du travail.

La réglementation en vigueur sur le sujet est très stricte. En effet, la législation relative à la santé et la sécurité dans les établissements industriels fixe dans son article R.4311-6 un certain nombre de dispositions relatives à la mise en place et à l’entretien du système d’aspiration industrielle de poussière, ainsi qu’à son utilisation.

Ainsi, l’employeur doit prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection des salariés contre les effets dangereux des poussières présentes dans les locaux de travail, notamment en mettant en place un système d’aspiration industrielle de poussière, et ce conformément aux dispositions de l’article R.4311-6.

De la même façon, il doit prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection des salariés contre les effets dangereux des poussières présentes sur les chantiers, notamment en mettant en place un système d’aspiration industrielle de poussière, et ce conformément aux dispositions de l’article R.4311-6.

aspiration industrielle

2. Comment choisir son système d’aspiration industrielle de poussière ?

L’article R.4311-10 du code du travail précise que l’employeur veille à ce que les systèmes d’aspiration industrielle de poussière soient adaptés à la nature de l’activité. Il doit faire appel aux services d’un technicien qualifié pour la mise en place et l’entretien des équipements, et s’assurer que ce technicien est habilité par le préfet, selon la nature des risques, à donner, à titre professionnel, les instructions nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des salariés.

Lors de la mise en place du système d’aspiration, le technicien qualifié procède à une analyse des risques et à un bilan de la situation existante. Il vérifie que l’équipement est adapté à la nature des produits manipulés, et vérifie les conditions de l’installation, notamment le raccordement au collecteur de vapeur ou au réseau de ventilation.

Les équipements d’aspiration industrielle de poussières sont définis par l’article R.4311-5 du code du travail :

  • les appareils d’aspiration portatifs, fixés sur un chariot, à déplacement manuel, équipés d’une source d’alimentation en vapeur ou en air comprimé et dont la puissance nominale est inférieure ou égale à 10 kW ;
  • les appareils de nettoyage des locaux et des sols automatiques utilisant une source d’aspiration portatifs, fixés sur un chariot, à déplacement manuel ;
  • les appareils d’aspiration des poussières dans les ateliers ou local de travail, fixés sur un chariot, à déplacement manuel ;
  • les appareils d’aspiration des poussières en vue de l’élimination directe dans l’atmosphère extérieure des ateliers ou local de travail.

Il faut que l’aspirateur soit adapté au type de poussière à aspirer :

  • Sable, gravier, terre = aspiration industrielle pour poussière (type à rouleau)
  • Matières minérales = aspiration industrielle pour poussière (type à rouleau)
  • Matières organiques = aspiration industrielle pour poussière (type à piston)
  • Pour les matières organiques (comme la sciure de bois par exemple), il est possible d’utiliser un aspirateur central avec récupération des poussières aspirées.

3.Quel est le coût d’un aspirateur industriel ?

Le prix d’un aspirateur industriel dépend du modèle, du type de filtre utilisé, de la puissance de l’aspirateur et du niveau de performance que vous recherchez. En général, un aspirateur industriel de petite taille (type à rouleau) coûte entre 500 et 750 euros. Un aspirateur industriel de grande taille (type à piston) peut coûter jusqu’à 2000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.